Patrimoine

Maison Gueffier vue de nuitVoir l'image en grand Maison Gueffier

A la découverte de la ville et de son patrimoine

La ville de La Roche-sur-Yon a été créée de toute pièce par Napoléon en 1804. Elle est un rare exemple français d’une ville dite nouvelle, entièrement imaginée par des ingénieurs (et non des architectes) des Ponts et Chaussées.
Ainsi, l’Empereur a laissé ses marques dans la ville par le biais de l’architecture. La ville de La Roche-sur-Yon offre la vision d’un Empereur citoyen et réformateur (le code civil, la création des lycées, etc.), qui a su imposer son pouvoir également grâce à l’urbanisation et à une réflexion d’ensemble sur l’aménagement d’une ville.

C’est ce patrimoine, riche et varié, que la municipalité s’attache à valoriser et protéger (création d'une Aire de mise en valeur de l'architecture et du patrimoine (AVAP))..

Les décors et les ambiances se succèdent d’une rue à l’autre, d’un quartier à l’autre. Ainsi vous découvrirez des bâtiments significatifs et leurs curiosités préservées au fil des siècles qui permettent de retracer l’histoire de La Roche- sur-Yon.

Quelques monuments incontournables

Le théâtre municipal

Place du théâtre

Théâtre Municipal en façadeUne salle de spectacle provisoire fonctionna sous les halles à partir de 1812. En 1842, la ville de Bourbon-Vendée décide de construire un théâtre place des Vieilles casernes en face de la Préfecture. Construit en pierre de Luçon, l'édifice s'inscrit dans l'histoire du théâtre moderne apparu au XVIIIe siècle avec une salle de forme "de fer à cheval" comme dans les théâtres à l'italienne. La décoration intérieure (coupole et pourtour des loges) est l’œuvre de l'artiste Louis-Lucien Penne.
Restauré en 2004, le théâtre a retrouvé l'aspect qu'il avait à l'époque de sa création vers 1845 et de sa première restauration en 1888.

Le péristyle
Les badigeons sont d’un ocre vif et lumineux destiné à mettre en valeur les colonnes.
Ce coloris chaud est particulièrement visible les soirs de spectacle lorsqu'il est éclairé.
Une lanterne est suspendue derrière chaque colonne.

Le hall d'entrée
Entièrement recréé avec un sol en terre cuite, il a retrouvé son ambiance d'origine.
Les colonnes en bois, sont peintes en faux marbre comme elles l'étaient au XIXème siècle.

Le foyer d'entracte
Le foyer d'entracte est à l'identique de 1845. Le papier peint en trompe-l'oeil est une reproduction exacte du papier d'origine. Il a été réalisé à partir des planches de l'époque qui sont inscrites au patrimoine national.

La coupole et le lustre
Pour la coupole, les couleurs ont simplement été nettoyées. Le lustre en cristal de Bohème a été créé à partir des plans d'origine. Doré à l'or 24 carats, il mesure 2m60 de haut pour un diamètre de 2m10. Nul ne sait si ce lustre a existé à une époque, mais il apparaissait dans le projet initial du théâtre.

La Maison Renaissance

Place de la Vieille Horloge

Cette maison bourgeoise construite en 1566, sur le modèle italien, est la plus ancienne de la ville. Desservie par un escalier à vis, elle possède de magnifiques cheminées monumentales en granit. Classée Monument Historique depuis 1930, elle propose, des expositions permanentes et temporaires liées à l'histoire de la ville. Une rétrospective sur la vie et l’œuvre du célèbre constructeur d’avions René-Couzinet est notamment présentée.

Le Haras

Boulevard des Etats-Unis

cour d'honneur du HarasConstruit en 1843, le haras s'étend sur une surface de 4,5 ha au sud-ouest du pentagone. Cet édifice constitue un lieu exceptionnel en plein cœur de la cité.
Conçu par l'architecte Joseph Mallet, le Haras de la Roche-sur-Yon se distingue par deux bâtiments de référence, à l'architecture néoclassique. Le premier est la maison du directeur. Le second est le bâtiment de l'administration.

Après la guerre 14-18, le cheval perd son rôle militaire, puis dans l'entre-deux guerres, il disparaît progressivement de la vie quotidienne avec l'apparition de l'automobile. Le Haras sert alors à la préservation des races et à la pratique des métiers anciens comme la maréchalerie. Le dépôt possède son atelier de forge où le métier s'exerce à l'ancienne en préparant les fers pour les étalons. L'atelier de sellerie assure la fabrication des harnais des 23 haras nationaux. Le dépôt de La Roche-sur-Yon conserve des harnais d'origine qui constituent de remarquables éléments de patrimoine.


La Maison Gueffier

Rue Lafayette

détail de corniche de la maison gueffierPour construire rapidement et bon marché, les ingénieurs des ponts et Chaussées choisissent en 1806 la technique du pisé. C'est une technique de maçonnerie faite de terre tassée, par couches superposées dans un coffrage, sans soutien de bois ni de paille.

Mais les bâtiments en pisé sont progressivement abandonnés au profit des maisons de pierre. La Maison Gueffier reste la seule maison en pisé de la ville. Elle doit son nom à son dernier propriétaire, André Gueffier (1900 -1989), avocat, homme politique et humaniste.
L’intérieur est chaleureux et participent au charme du lieu. Cette maison est devenue en 2002 un centre artistique et un atelier d'écriture.


Le musée

Rue Jean Jaurès

Crée en 1847, le musée était à son origine installé dans l'hôtel de ville. Le bâtiment actuel a été construit en 1878 par l'architecte Auguste Boudaud. A l'époque, le musée se situait à l'étage, tandis qu'au rez-de-chaussée, le bâtiment abritait le tribunal d'instance.
L'édifice actuel reproduit les volumes d'origine de l'hôtel de ville. Le traitement architectural est ici plus recherché : le tympan du fronton symbolise les arts et les lettres.
Ses collections variées abordent aussi bien les beaux-arts, que les arts décoratifs ou l'archéologie.
Ses deux domaines de prédilection sont toutefois la peinture et les arts graphiques depuis le 19e siècle, ainsi que la photographie contemporaine.

L’église Saint-Louis

Place Napoléon

Eglise Saint Louis en façade L'église St LouisL'église Saint-Louis marque la place Napoléon par son caractère monumental. Sa construction a débuté en 1817 et se termine en 1829, elle est consacrée en 1830.
Conçue par l'ingénieur Vallot sur le plan d'une basilique à l'antique, elle est caractéristique de l'architecture néoclassique. Ses grands piliers massifs sont représentatifs de l'architecture napoléonienne.
L'église est également remarquable par l'ampleur de son espace et sa décoration intérieure. Sa voûte en berceau en bois constituée de caissons et peinte en trompe l'œil, offre au visiteur l'illusion d'une architecture monumentale. Elle abrite de nombreux objets dont une Vierge à l'enfant, statue en polychrome du XIVème siècle représentant Notre-Dame de La Roche. Sur les murs des collatéraux, on peut voir un ensemble de 14 tableaux datant de 1850 et retraçant le Chemin de Croix. Les grandes orgues, imposantes et majestueuses comportent 2856 tuyaux.
L'église Saint-Louis, classée Monument Historique en 1982, constitue un des plus vastes édifices cultuels de Vendée.
Située au cœur du Pentagone, sur la place Napoléon, ce lieu participe au même titre que la mairie, le lycée impérial ou le palais de justice, à cette démarche citoyenne de paix voulue par Napoléon.

D’autres bâtiments et sites à découvrir…

Le château du Plessis

Maison du Monde et des Citoyens
Rue Salengro

Vue d'ensemble du château du plessisConstruit par la famille Gendreau en 1907, le château se situe au milieu d'un parc, en retrait du carrefour de la rue Salengro et du boulevard Arago. Avec ses fenêtres en chiens-assis, ses tourelles carrées et ses deux rotondes en façade, ce très bel hôtel particulier de deux étages offre au visiteur un répertoire architectural emprunté à la Renaissance.Cette demeure, acquise par la ville en 1968 est actuellement un espace dédié à l'international: " La Maison du monde et des citoyens"



Le château des Oudairies

vue d'ensemble du Château des OudairiesCet ancien hôtel noble du XVIIIème siècle fut détruit puis reconstruit à maintes reprises au moment des guerres de Vendée. Remanié sous l'Empire, il fut agrandi à la fin du XIXème siècle par l'adjonction de l'aile droite et de la tour. Le château est situé en plein cœur du Parc Urbain des Oudairies.





Les Halles

la coupole de verre des HallesLa construction d'un marché couvert est un élément du grand projet de construction de la ville nouvelle voulue par Napoléon. Le premier marché, fait de bois et de briques, (1812- 1887) est conçu par Plessis, ingénieur des Ponts et Chaussées. C'est autour de ce lieu, dont la construction s'achève en 1811, que s'anime la vie du quartier. Ce bâtiment a également une autre fonction puisqu'il sert de salle de spectacle avant que ne soit construit le théâtre, en 1843. La révolution industrielle du XIXème siècle entraîne des innovations en terme de construction. Le quartier des halles change et se modernise, avec l‘aménagement d'un nouveau marché couvert en 1887. Un nouvel édifice est construit, conçu par Michelin et inspiré des halles Baltard de Paris. Cette construction utilise un nouveau matériau, le fer. Des colonnes de fonte supportent une vaste toiture vitrée. En 1976, de nouvelles halles en béton, symbole de modernité à l'époque sont construites, dans le cadre de la réhabilitation du quartier. Le 28 octobre 2000, le nouveau complexe des Halles, tel que l'on peut le voir aujourd'hui, est inauguré. Il présente 3000 m2 sur deux niveaux et une architecture moderne.

Voir le projet de rénovation du quartier des halles

Renseignements

Service Histoire, Archives et Patrimoine
Tél. : 02 51 47 47 14

Office de Tourisme de La Roche-sur-Yon Agglomération
Tél. : 02 51 36 00 85

Association Patrimoine Yonnais
Tél. : 02 51 46 14 47

HÔTEL DE VILLE

Place Napoléon

85 021 LA ROCHE-SUR-YON

Tél. : 02 51 47 47 47

Horaires d'ouverture :
Du lundi au vendredi
de 8h à 18 h 30 sans interruption

Samedi : de 9h à 12h

Voir les horaires : Etat civil, accueils rue La Fayette et cité François-Mitterrand

Les horaires des accueils sont modifiés du 10 juillet au 1er septembre 2017
Consulter les horaires

Roche services

02 51 47 49 02
Une anomalie près de chez vous?
Appelez Roche Services,
du lundi au vendredi
de 8 h 30 à 12 h 30 et
de 13 h 30 à 17 h 30
(sauf vendredi 17h)
En dehors de ces horaires, laissez un message.
Demande d'intervention en ligne

NOS AUTRES SITES

La Roche-sur-Yon
La Ville

La Roche-sur-Yon
L'Agglomération

La Roche-sur-Yon
Le Territoire

AUTRES SITES