L'actualité

La mémoire de la vallée de l'Yon

Partager cet article

Mercredi 18 octobre 2017

Patrimoine

Infos plus

Conseil citoyen des Pyramides/Jean-Yole - Service des Instances consultatives - 02 51 47 46 30

Lien(s) :

Lucas Grandin (site officiel)

Application Baludik

Conseils citoyens

Une trentaine de personnes a participé à la "promenade yonnaise", organisée par le Conseil citoyen des Pyramides/Jean-Yole le samedi 14 octobre.

La mémoire de la vallée de l'Yon a été mise en valeur à la faveur d'une "Promenade yonnaise" dans le temps au fil de l'Yon, organisée à l'initiative du Conseil citoyen Pyramides/Jean-Yole, le samedi 14 octobre.

UN PROJET PARTICIPATIF
Une trentaine de personnes de tous âges a profité de cette promenade, favorisée par un temps ensoleillé, sous les commentaires nourris de l'artiste-plasticien Lucas Grandin qui, cet été, a réalisé quatre œuvres d'art monumentales sur l'histoire des lieux, avec la participation des habitants, des jeunes du Rancard et l'Office de tourisme. L'objectif ? Mettre en lumière les lieux historiques de cette vallée.
Ce travail créatif a été réalisé avec le soutien financier de la Ville dans le cadre des enveloppes de quartiers Pyramides/Jean-Yole pour l'exercice 2016/2017. « Il s'agit d'un projet participatif, mis en place à l'initiative des habitants du quartier, visant à valoriser cette partie importante de l'histoire de la vallée de l'Yon et donc de notre ville », précisent Bernard Poirier et Guy Ghier, deux des dix bénévoles qui se sont relayés activement, aux côtés du plasticien, sur le chantier de réalisation de ces œuvres d'art.

La mémoire de la vallée de l'Yon

UNE PROMENADE AU FIL DE L'YON
Guidée par Laurence Blain, correspondante du quartier, cette "promenade yonnaise" s'est déroulée en huit étapes, depuis le Pont-Rouge jusqu'à Alluchon, jalonnées d'explications du plasticien Lucas Grandin et des habitants sur le passé historique de ce site, à l'exemple du « lavoir de l'armée », du Pont du chemin de fer, du petit pont de Lamandé, de l'ancienne "piscine"...

À l'issue de la promenade, Lucas Grandin s'est « réjoui de l'investissement des habitants et des jeunes du Rancard dans ce projet de valorisation de la mémoire de la Vallée de l'Yon qui a nécessité un mois de travail soutenu ».

QUATRE ŒUVRES D'ART ET UN PLASTICIEN
  • Igloo Pilotis

Petite habitation entre terre et eau, accessible à pied par temps sec et en barque en cas de crue, elle offre une zone de rencontre en cœur de ville : espace de détente, pique-nique, lecture ou musique.

Voir l'image en grand Igloo Pilotis
  • Pipelife

Tel un puits de pétrole bancal fait main (ou un plongeoir olympique), cette installation va faire rejaillir à chaque fois qu'il fera beau, comme au temps de la piscine, l'eau et l'idée de ses plongeoirs-fontaines. Pipelife puisera de l'eau de l'Yon et la mettra en « son » par de petits filets d'eau coulant des plongeoirs... À la fois belvédère et structure d'eau, cette œuvre d'art signale le passé socialement important du lieu. « C'est ici que beaucoup d'habitants du quartier ont appris à nager et d'où est partie plus tard l'idée de création du club de natation de la Roche-sur-Yon », racontent Guy Ghier et André Poirier.

Voir l'image en grand Pipelife
  • Voyage stationnaire

Cette structure propose aux badauds de monter s'assoir dans son wagon stationnaire, pour une contemplation en silence, ou pour une discussion de voyageurs, face à dos. C'est en même temps la fin du voyage du marcheur et le début du voyage du contemplatif...

Voir l'image en grand Voyage stationnaire
  • Espace 12-17

Destiné aux ados du quartier, cet espace-structure, intime, à la fois ouvert et abrité des regards, où ils peuvent "se poser", propose des chaises longues, des rampes pour s'adosser "à la cool", des barres de traction... Ce qu'ils aiment dans les parcs sans y avoir vraiment accès. Cette structure a été pensée et construite avec le groupe de jeune du Spot non loin de la Vallée de L'Yon...

Voir l'image en grand Espace 12-17

Lucas Grandin, artiste-plasticien

La mémoire de la vallée de l'YonVoir l'image en grand Lucas Grandin, artiste-plasticienDiplômé de l'école supérieure des Beaux-arts du Mans en 2001, Lucas Grandin expérimente d'abord le son comme matière première à son travail, sous différentes formes : installations vidéo et sonores, in situ, performances, machines détournées, etc. Pour l'artiste, le son, qu'il soit bruit, musique, idée ou matière est autant une énergie naturelle, qu'un message ou une revendication sociale.
La démarche de Lucas Grandin se nourrit également de la récupération et du recyclage, qu'ils soient matériels ou idéologiques. La création intervient ensuite au niveau de l'assemblage des propos et des matières autour de l'objet en question. La création peut-être autant personnelle que collective...
Son travail a été montré dans différentes expositions en France, au Portugal, au Cameroun, au Canada, au Mexique, à Sao Tomé, aux États-Unis et dans différentes biennales et triennales.

PRATIQUE
Pour en savoir plus sur le passé de ces lieux, il faudra télécharger l'application Baludik de l'Office de tourisme sur son smartphone ou sa tablette.

Ajouter un commentaire

Votre commentaire ne doit pas excéder 500 caratères sinon il sera tronqué.
Nombre de caractères utilisés : 0 / 500

16 + 14 

HÔTEL DE VILLE

Place Napoléon

85 021 LA ROCHE-SUR-YON

Tél. : 02 51 47 47 47

Horaires d'ouverture :
Du lundi au vendredi
de 8h à 18 h 30 sans interruption

Samedi : de 9h à 12h

Voir les horaires : Etat civil, accueils rue La Fayette et cité François-Mitterrand

Les horaires des accueils sont modifiés du 10 juillet au 1er septembre 2017
Consulter les horaires

Roche services

02 51 47 49 02
Une anomalie près de chez vous?
Appelez Roche Services,
du lundi au vendredi
de 8 h 30 à 12 h 30 et
de 13 h 30 à 17 h 30
(sauf vendredi 17h)
En dehors de ces horaires, laissez un message.
Demande d'intervention en ligne

NOS AUTRES SITES

La Roche-sur-Yon
La Ville

La Roche-sur-Yon
L'Agglomération

La Roche-sur-Yon
Le Territoire

AUTRES SITES